Aéroport de Sherbrooke

900, chemin de l’Aéroport Cookshire-Eaton (Québec) J0B 1M0 - Sherbrooke, QC, Canada - http://www.aeroportdesherbrooke.com/

Dès 1953, le commissaire industriel de l’époque, monsieur Léo Cadorette, songe à doter Sherbrooke d’un aérodrome et il entreprend des démarches politiques en ce sens.

 

En 1956, le site de l’aéroport actuel qui est situé dans la ville de Cookshire-Eaton, est choisi. L’année suivante, la Ville de Sherbrooke acquiert environ 810 hectares de terrain dont 563 hectares seront cédés à Transport Canada 1959. Encore aujourd’hui, sur les 563 hectares réservés pour la construction de l’aéroport, seulement 203.5 hectares sont occupés par la zone aéroportuaire ce qui laisse beaucoup d’espace pour le développement.

En 1960, les aires de mouement actuelles sont construites et un avis officiel (NOTAM) confirmait en 1962, l’existence de l’aéroport de Sherbroke. Cette même année, une station d’information de vol(FSS) était ouverte.

L’aérogare a été construite en 1965, les coûts de construction sont assumés par la Ville de Sherbrooke et l’aide d’une subvention de Transport Canada. En 1984, une extension à l’aérogare est ajoutée suite à une subvention de Transport Canada afin de permettre la relocalisation de la station d’information de vol (FSS).

De 1967 à 1969, la compagnie SCAIR obtient l’exclusivité de desservir de façon irrégulière les centres de Montréal, Québec et La Tuque. Cette firme détenait depuis 1963, un service d’affrètement vers d’autres aéroports au Canada et aux États-Unis. En 1974, la compagnie Mober Aviation de Drummondville prend la relève pour les services d’affrètements. En 1978, la compagnie Bar Harbor Airlines offre un service irrégulier vers Boston.

En 1981, une étude afin de répondre à la question souvent posée «L’aéroport de Sherbrooke est-il bien situé?». La conclusion de l’étude confirme le choix de sa localisation actuelle. De plus, sa relocalisation coûterait plusieurs millions de dollars.

En 1983 et 1984, des améliorations importantes sont apportées aux aires de mouvements, au drainage, à la route d’accès et au parc de stationnement automobile.

Dans le cadre de la Politique nationale des aéroports, la Ville de Sherbrooke et Transport Canada ont entrepris en octobre 1996 des négociations en vue de la cession de l’aéroport à la municipalité. La ratification du transfert de l’aéroport a été obtenue au Conseil des ministres provinciaux le 9 juillet 1997. La cérémonie de transfert de propriété de l’aéroport s’est déroulée le 16 juillet 1997.

À partir du mois de mars 2005, la compagnie Air Sherbrooke offre des vols vers Toronto à partir de l’aéroport de Sherbrooke. Air Sherbrooke cesse ses opérations à la fin de l’année 2010.